3e portrait d’une jeune organiste

Cette semaine, zoom sur l’organiste-étudiante Loriane Llorca

Loriane Llorca étudie actuellement l’orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse. Son concert du 3 juin 2015 à l’orgue des Augustins est l’occasion de faire sa connaissance… avant de la retrouver pour un Atelier de l’orgue au Festival Toulouse les Orgues 2015 !

1/ Racontez-nous votre histoire avec l’orgue, comment et pourquoi avez-vous choisi cet instrument ?

J’ai commencé la musique avec l’éveil musical à 3 ans, le piano à 6 ans et l’orgue à 8 ans. A l’éveil musical, on découvrait tous les instruments, leur histoire… Le piano, le clavecin et l’orgue m’avaient beaucoup plu. Je me suis inscrite en piano et en orgue au conservatoire de Pau. Jusqu’à mes 18 ans, je voulais être pianiste, je faisais de l’orgue à côté, mais juste pour le plaisir. Je m’y suis intéressée plus tard, quand Michel Bouvard est venu jouer une pièce qui m’a énormément touchée, à l’occasion de l’inauguration de l’orgue restauré du conservatoire de Pau (Cavaillé-Coll).

2/ Pourquoi avoir choisi Toulouse pour vos études ?

Je me suis inscrite à Toulouse au CRR juste après cette fameuse prestation de Michel Bouvard. Mon professeur du conservatoire de Pau, Jésus Martin Móro, musicien extraordinaire d’une humanité sans limite, m’a fait travailler et j’ai pu entrer en classe d’orgue à Toulouse avec Stéphane Bois. J’ai donc suivi les cours du conservatoire de Pau et de Toulouse en même temps pendant 2 ans. Si j’ai choisi Toulouse, en plus de la réputation de Stéphane Bois, Jan Willem Jansen et Michel Bouvard, c’est aussi pour les orgues de la ville. Ils sont tellement beaux !

3/ Quel est votre orgue préféré à Toulouse ?

J’aime particulièrement l’orgue de la Dalbade, mais aussi Saint-Sernin et celui des Augustins. Celui de la Dalbade est très raffiné et d’une immense poésie. Quand à Saint-Sernin, il est incroyable dans la projection de son son et dans son tutti monumental. Celui des Augustins c’est encore autre chose, mais dans son style il est magnifique.

4/ Que souhaitez-vous à l’orgue pour les années à venir ?

Pour commencer j’aimerais que l’orgue soit enfin considéré comme un vrai instrument, au même titre que le violon, le piano. J’aimerais qu’on s’y intéresse un peu plus. Comment, par quels moyens attirer les gens vers l’instrument, je ne sais pas. Mais je suis sûre que même pour ceux qui ne s’y connaissent pas plus que ça, la découverte de l’orgue peut être passionnante. L’orgue c’est une machine, comme un ordinateur avec pleins de boutons. Pour les enfants, c’est une découverte géniale : on tire sur les jeux, on appuie sur les pieds, c’est amusant ! Et à partir de là ça peut aussi intéresser les parents.
Ensuite j’aimerais qu’il y ait plus de morceaux composés pour orgue. Je me rends compte qu’il n’y en n’a pas beaucoup par rapport par exemple aux compositions pour orchestre, aux pièces pour violon ou pour piano. Les compositeurs renommés ne s’y penchent pas et c’est dommage.

5/ Pouvez-vous nous dire deux mot sur votre Atelier de l’orgue pour la 20è édition du Festival Toulouse les Orgues ?

Pour l’Atelier de l’orgue dans le cadre du Festival Toulouse les Orgues (vendredi 16 octobre 2015 à 18h, orgue des Augustins), je présenterai la Fantaisie de chorale de Buxtehude ainsi qu’un concerto de Vivaldi transcrit pour l’orgue par Bach. Je vais d’abord faire une analyse de la Fantaisie de chorale car c’est une œuvre très intéressante. Ensuite je comparerai La Fantaisie et le Concerto parce qu’on est face à deux œuvres très différentes : La Fantaisie est une œuvre très sérieuse, sacrée, alors que le concerto de Vivaldi correspond plus à de la musique profane. Je trouve intéressant de montrer par ces deux œuvres que l’orgue peut être aussi beau dans la musique sacrée que dans la musique profane. Je pense que Vivaldi va plaire, ça s’écoute tout seul. Buxtehude, c’est un peu plus dur mais en expliquant bien, je pense que les gens écouteront attentivement l’œuvre.
En tout cas je suis ravie de pouvoir présenter cet atelier sur l’orgue des Augustins !