Deux orgues-table invités au Festival

Des instruments originaux réunis pour la première fois à Toulouse

Des claviers originaux seront disposés dans l’église de St. P. des Chartreux. Le temps d’un après-midi baroque, ils seront joués puis présentés par un musicologue et le facteur-restaurateur de l’un des instruments. Une première.

On les appelle « régales », « orgues dans une table « orgues en table ». Pour une première à Toulouse, deux instruments jamais présentés au public seront réunis lors d’un dimanche après-midi.
Après un concert de musique baroque mêlant viole, voix, violon et clavecin, quelques pièces choisies feront entendre les sonorités particulières de ces instruments.
Le facteurs d’orgues Michel Formentelli, qui a restauré l’un des instruments construit au 18e siècle par J.B. Micot, et l’organiste et musicologue Peter Weinmann raconteront au public l’histoire et la restauration de ces orgues originaux. Virgile Bardin, facteur du second instrument, pourra également répondre aux questions des festivaliers.

Pour prolonger ce rendez-vous musical, un concert sera donné par les frères Ghielmi à la viole de gambe et au clavecin (déjà venus lors du Festival 2013 ) à la chapelle Sainte-Anne.

> concert Les Menus plaisirs de la reine
> concert la viole du Diable

En savoir plus :
Ouvrage de Peter Weinmann "Jean-Baptiste Micot inventeur / de l’orphéon organisé aux orgues en table" - éditions À la coquille