Les orgues toulousains : un patrimoine qui attire

Des groupes internationaux viennent découvrir les instruments de Toulouse

Nous pourrions parler de « tourisme organistique ». Chaque année, des groupes viennent à Toulouse et en Occitanie depuis le monde entier pour jouer et entendre les beaux instruments de la région.

Toulouse : destination orgues
Chaque année l’association Toulouse les Orgues est sollicitée par des groupes français et étrangers qui veulent venir visiter les orgues de Toulouse et de la région.
Ces visites des orgues ont toujours été prisées par les amateurs qui sont prêts à faire de nombreux kilomètres pour venir entendre des sonorités particulières à chaque instrument ou pour assister à des inaugurations de nouveaux orgues ou d’orgues restaurés. Les « voyages d’orgue », organisés par des professeurs, par des facteurs d’orgue, par des associations d’amis des orgues... continuent de susciter l’enthousiasme à l’international.

Jouer, écouter, rencontrer, échanger
Toulouse attire ainsi des passionnés qui veulent entendre et jouer les orgues toulousains de Saint-Sernin, du Taur, de la Daurade ou de la Dalbade, de Saint-Pierre des Chartreux, des Augustins… Ceux-ci en profitent généralement pour aller visiter les instruments historiques environnants tels ceux de Cintegabelle, Muret, Verdun-sur-Garonne, Mirepoix, Rieux-Volvestre, Carcassonne, Lagrasse, Moissac, Albi…
Ces séjours sont souvent enrichis de rencontres avec les enseignants et les étudiants des classes supérieures d’orgue de Toulouse (CRR et isdaT) ou avec l’équipe du Festival Toulouse les Orgues. Ils sont aussi, pour les groupes, l’occasion d’assister à des concerts dans le cadre du Festival ou de saisons organisées par les associations des amis des orgues.

Les accueils 2017
Depuis mars, quatre groupes sont venus à Toulouse/Occitanie :
- l’association des facteurs d’orgue italiens (AIO)
- la classe d’orgue associative OrPHé Organistes en Pays d’Hérault, menée par Irène Randrianjanaka, organiste co-titulaire à la cathédrale de Montpellier
- la classe d’orgue de Berlin
- des étudiants de l’Université de Boston (Boston Organ Studio - USA), réunissant organistes amateurs et professionnels

D’autres demandes sont actuellement en cours et nous devrions accueillir à la période du Festival des groupes norvégiens et danois ainsi que les apprentis facteurs d’Orgue d’Eschau. Une découverte des instruments variés de la Ville Rose et d’Occitanie associée au plaisir des concerts... et de la douceur de vivre caractéristique de notre région !

Les classes de Berlin et de Boston rencontrent les étudiants toulousains

© P. Galibert et TLO