Jean-Baptiste Dupont

Jean-Baptiste Dupont est attiré par la musique depuis son plus jeune âge. Après avoir commencé par l’étude du piano, il se passionne pour l’orgue dont il débute l’apprentissage au sein de l’Institut de Musique Sacrée de Toulouse. Il entre ensuite au Conservatoire National de Région de Toulouse où il étudie l’orgue dans la classe de Michel Bouvard et obtient un premier prix mention très bien avec félicitations du Jury ainsi que le Diplôme d’Etudes Musicales. De plus, il y étudie l’écriture, l’analyse, la composition et l’orchestration.

Ses études au conservatoire sont couronnées en 2006 par le prix François Vidal décerné par la ville de Toulouse. Il se perfectionne ensuite au sein du Centre d’Etudes Supérieures de Musique & Danse (CESMD) de Toulouse où il obtient le Diplôme National Supérieur Professionnel de Musicien, dans la classe de Michel Bouvard, Jan Willem Jansen (orgue et clavecin), Louis Robillard, Philippe Lefebvre (improvisation) et Thérèse Dussaut (piano). Il a été finaliste dans un nombre important de concours internationaux tant en improvisation qu’en interprétation. Il est lauréat dans les concours suivants : concours international d’interprétation "Xavier Darasse" de Toulouse en octobre 2008 (3e prix) ; concours international d’interprétation "Mikael Tariverdiev" de Kaliningrad, Russie, en 2009 (2e prix, prix du public et prix du gouverneur) ; et le 1er prix du concours international d’improvisation de St-Albans (Angleterre, juillet 2009). Il mène une carrière internationale de musicien concertiste qui l’a conduit en Europe et en Russie, interprète d’un large répertoire, mais aussi improvisateur. Par ailleurs, il se produit régulièrement avec d’autres musiciens, solistes, orchestres de chambre ou symphoniques, ensembles vocaux.

En tant que compositeur, il est l’auteur d’œuvres pour instruments solistes, de musique de chambre et de musiques de film muets. Tous les aspects de son instrument le passionnent incluant la facture d’orgue et l’organologie. Il a perfectionné ses connaissances en suivant de près le travail de facteurs d’orgues, en participant à de nombreuses études préalables de restaurations, en réalisant une grande partie du nouvel inventaire des orgues de Midi-Pyrénées. Il effectue ainsi de nombreux relevés qui lui permettent d’approfondir largement sa culture dans le domaine de l’organologie. Il participe à la publication d’ouvrages sur les facteurs d’orgue du XIXe siècle en Midi-Pyrénées.

Il est titulaire du grand orgue Aristide Cavaillé-Coll de l’Abbatiale de Moissac depuis début 1998. Il est aussi organiste adjoint aux grandes orgues Cavaillé-Coll de la Basilique St-Sernin de Toulouse depuis 2004 et suppléant à Notre-Dame la Dalbade depuis 2009.