Michel Jurine

Michel Jurine


Né en 1953 à Saint- Étienne, Michel Jurine a créé son entreprise en janvier 1997.
Il a été chef d’atelier et harmoniste de la maison Renaud à Nantes de 1991 à 1997. 
À ce titre, il a participé aux restaurations et reconstructions des orgues de Saint-Sulpice, Saint-Roch et Saint-Laurent à Paris, de la Cathédrale de Perpignan, des églises Saint-Michel à Saint-Brieuc, Saint-Germain à Rennes, Sainte-Marie à Limoges, Saint-Pierre et Saint-Paul à Épernay et de la Basilique de Fourvière à Lyon. 


Sa formation lui permet d’aborder l’instrument et sa facture sous ses trois aspects : musical, historique et technique. Il a étudié l’orgue avec Pierre Perdigon et Louis Robillard auprès de qui il a obtenu une médaille d’or à l’unanimité au Conservatoire de Région de Lyon.

Parallèlement, il a poursuivi des études universitaires scientifiques (mathématiques et physique) et musicologiques qui le conduisent à l’obtention d’un Doctorat en musicologie à l’Université de Paris-Sorbonne. 
Sa thèse, consacrée au facteur d’orgues Joseph Merklin et à la facture d’orgues française au XIXe siècle, a fait l’objet d’un ouvrage en trois volumes édité chez Klincksieck à Paris. C’est avec les compagnons du Tour de France (Fédération Compagnonnique) qu’il a complété sa formation aux métiers du bois.