Constant Boerwinckel

Constant Boerwinkel commence ses études d’architecture à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Clermont-Ferrand. Il poursuit aujourd’hui son parcours avec un DPEA (Diplôme Propre aux Écoles d’Architecture) en Scénographie à l’école d’architecture de Nantes.

Il se spécialise, en lien avec le spectacle vivant, dans la réalisation de vidéos-mapping, dont le principe consiste à tromper les sens du public par le biais de projections modifiant considérablement la perception d’un objet ou d’un lieu. Ainsi, en 2012, il élabore un vidéo-mapping pour le concert de piano Feux D’artifice de Claude Debussy, joué dans le cadre du Festival Les Détours Métaphoniques (juillet 2012, Aveyron). Quelques mois plus tard, sous cette impulsion nouvelle, il crée, aux côtés du comédien Nicolas Ibanez et de la harpiste Éva Gennniaux, La Compagnie du Tétranome avec avec laquelle il continue d’explorer les pratiques émergentes liées au développement du numérique en les mêlant au spectacle vivant. Avec ses partenaires, il développe alors cette nouvelle pratique, association des genres, en prenant appui sur un texte de Nicolas Gout qui revisite de manière insolite le mythe de Faust. Ce spectacle intitulé Faust, Incipit Tragedia, résultat d’une adaptation peu commune, constitue ainsi un défi d’un nouveau genre.

Constant Boerwinkel vient d’achever un vidéo-mapping pour le concert de musique de chambre Feux D’artifice d’Igor Stravinsky joué dernièrement lors du Festival Les Détours Métaphoniques II (juillet 2013, Aveyron).