Dominique Visse

Ensemble Clément Janequin, direction

C’est à l’âge de 11 ans que Dominique Visse entre à la Maîtrise Notre-Dame de Paris. En même temps, il commence des études d’orgue et de flûte qu’il achèvera au Conservatoire National de Versailles. Passionné de musique Médiévale et Renaissance, il rencontre en 1976 le grand pionnier de la voix de haute-contre Alfred Deller et devient son élève. Il travaille également avec Nigel Rogers, René Jacobs et William Christie.

En 1978, Dominique Visse fonde l’Ensemble Clément Janequin avec lequel il enregistre notamment une série de disques de chansons polyphoniques françaises de la Renaissance chez Harmonia Mundi qui sont devenus de véritables références dans ce répertoire. L’année suivante, et lors de sa création, il entre aux Arts Florissants en tant que chanteur et transcripteur de l’ensemble. Depuis cette époque, Dominique Visse est devenu l’un des artistes lyriques les plus demandés du milieu de l’opéra Baroque, collaborant avec René Jacobs, Jean-Claude Malgoire, William Christie, Philippe Herreweghe, Ton Koopman, Alan Curtis, Nicholas MacGegan, Christophe Rousset, Robert King, Ivor Bolton, Harry Bicket et Emmanuelle Haïm... dans les opéras de Paris, Berlin, Cologne, Amsterdam, Lausanne, Tel Aviv, Montpellier, Houston, Barcelone, Munich, Versailles, la Monnaie à Bruxelles, au Théâtre du Châtelet et au Théâtre des Champs-Élysées à Paris, au Royal Opera House à Londres, en tournée au Japon et aux États-Unis... et aux Festivals de Glyndebourne, d’Aix en Provence, d’Innsbruck et d’Edimbourg. Parmi les productions plus mémorables auxquelles il participe figurent La Calisto de Cavalli, Giulio Cesare et Agrippina de Haendel ou encore L’incoronazione di Poppea de Monteverdi.

Dominique Visse ne se limite pas au répertoire Baroque et chante dans Les Brigands d’Offenbach, mis en scène par Jérôme Deschamps, et sous la direction de Charles Dutoit enregistre pour Decca le rôle de La Marquise dans Le Gendarme incompris de Poulenc. Il interprète le rôle d’Oreste dans La Belle Hélène dans une mise en scène d’Herbert Wernicke au Festival d’Aix en Provence repris au festival de Salzbourg. Dominique Visse est également sollicité pour chanter des œuvres contemporaines comme Outis de Luciano Berio à La Scala de Milan, Perela, L’homme de fumée de Pascal Dusapin à l’Opéra de Paris, La Frontière de Philippe Manoury aux Bouffes du Nord et Mare Nostrum de Kagel avec Jean-Claude Malgoire et également dans une production de la Péniche Opéra. Ses futurs engagements comprennent David et Jonathas de Charpentier au Festival d’Aix-en-Provence avec les Arts Florissants sous la direction de William Christie, repris à l’Opéra comique à Paris, au Théâtre de Caen, ainsi qu’à la Brooklyn Academy of Music ; Il Paride de Bontempi avec Christina Pluhar au Festival d’Innsbruck ; L’Anfiparnaso / Gianni Schicchi avec Jean-Claude Malgloire et l’Atelier Lyrique de Tourcoing en tournée en France ; la création de La Dispute de Benoit Mernier à la Monnaie de Bruxelles et une reprise de Giulio Cesare à l’Opéra de Paris sous la direction d’Emmanuelle Haïm.

Dominique Visse se consacre à l’Ensemble Clément Janequin qui a fêté ses 30 ans en 2008 et dont l’impressionnante discographie chez Harmonia Mundi remporte de nombreuses récompenses. Il donne également des récitals avec luth ou piano & accordéon allant de Machaut à Berio en passant par Dowland, Schubert, Offenbach, Massenet, Satie, Poulenc et Takemitsu. Il a enregistré plus d’une cinquantaine de disques, principalement chez Harmonia Mundi dont le plus récent avec l’Ensemble Clément Janequin L’Écrit du Cri couvre une période allant de la Renaissance à nos jours. Dominique Visse enregistre avec Agnès Mellon et son ensemble Barcarole le CD Parole e Querele d’Amore récemment sorti sur le label Zig Zag. En 2012, son enregistrement consacré à Dowland avec le célèbre consort de violes, Fretwork et le luthiste Éric Bellocq, sort chez Satirino records.