Élodie Soulard

« Révélation à découvrir... Elodie n’a que 26 ans mais elle est déjà l’égérie des programmateurs et des compositeurs... »
Le Figaro, juin 2012


Née en 1986, c’est à l’âge de six ans qu’Élodie Soulard commence l’apprentissage de l’accordéon près de Clermont-Ferrand. Après des études au Conservatoire du XIIème arrondissement de Paris dans la classe de Max Bonnay, elle intègre le CNSM de Paris où elle effectue de brillantes études récompensées par un Master d’accordéon mention très bien à l’unanimité en 2010 avant d’être admise en IIIème cycle supérieur du même CNSM dans la classe du pianiste et chef d’orchestre Jean-François Heisser.

Parallèlement, elle a participé à de nombreuses master-classes d’accordéon à travers l’Europe et a travaillé de façon intensive avec le concertiste russe Yuri Shishkin pendant deux ans.

Soucieuse d’acquérir une riche formation musicale, elle a aussi obtenu trois premiers prix au CRR de Paris en solfège, analyse et orchestration (classes d’Alain Louvier), et aborde la direction d’orchestre avec François-Xavier Roth et Jean-Sébastien Béreau.

Élodie Soulard est régulièrement invitée en tant que soliste et se produit sur de grandes scènes internationales : Amphithéâtre de l’Opéra Bastille, Salle Pleyel, Cité de la Musique, Folles journées de Nantes et de Tokyo, Festival 1001 notes, Festival de l’Empéri, Festival Berlioz, Philharmonie de Rostov-sur-le-Don (Russie).

Son répertoire est constitué de transcriptions d’œuvres pour piano, orgue ou orchestre de Bach à Prokofiev et d’œuvres originales contemporaines pour accordéon (Kusyakov, Goubaïdoulina, Lindberg, Braye-Weppe).

Élodie Soulard a pour partenaires de musique de chambre Emmanuel Pahud, Jean-Marc Phillips, Laurent Korcia, Jan Orawiec, Éric-Maria Couturier et aussi le violoncelliste Raphaël Pidoux, avec qui elle a enregistré un disque sous le label Integral. Elle joue aussi avec Les Siècles, l’Orchestre Poitou-Charentes, les ensembles 2e2m, Instant Donné, C barré et la Compagnie Opéra 3 (dans le spectacle Shakespeare Notes).

Élodie Soulard joue sur un accordéon russe de marque Jupiter (modèle de V. Gusiev).