Ensemble Clément Janequin

Créé à Paris en 1978, l’Ensemble Clément Janequin joue de la musique profane et sacrée de la Renaissance, de Josquin à Monteverdi. Leurs performances inimitables sur la chanson française du XVIe siècle ont révélé ce qui est maintenant considéré comme l’un des âges d’or dans l’histoire de la musique française. Leurs enregistrements pour Harmonia Mundi, Les Cris de Paris, Le chant des oiseaux, Fricassée parisienne et La chasse sont considérés comme des interprétations de référence. Par leur formidable appel à un large public, ces œuvres de Janequin, Sermizy, Lassus, ou encore Lejeune abondent dans les contrastes stylistiques chers à la Renaissance : le lyrisme émouvant de la chanson amoureuse, l’humour terreux de la chanson rustique qui s’appuie sur farce populaire, les bruits de la guerre, la nature et les cris de rue – ce qui en fait un mariage unique de la culture de la Renaissance populaire.

L’Ensemble Clément Janequin a joué abondamment dans le monde entier, souvent avec le soutien de Culturesfrance, anciennement AFAA. Ils ont joué au Concertgebouw d’Amsterdam, au Wigmore Hall de Londres, à la Cité de la musique à Paris, au Carnegie Hall de New York, au Konzerthaus de Vienne, dans les festivals de musique ancienne de York et de Boston, au Festival Styrarte de Graz. Puis en 2007, il était "l’ensemble en résidence" dans le Laus Polyphoniae d’Anvers, l’un des principaux festivals de musique ancienne au monde. L’ensemble s’est également récemment rendu en Espagne, en Belgique, au Canada et aux États-Unis, au Festival Cervantino de Mexique et récemment au Brésil à Belo Horizonte et Rio de Janeiro. C’est aussi un visiteur régulier du Japon, ainsi que du Festival de musique ancienne d’Innsbruck. En décembre 2008, l’Ensemble Clément Janequin a célébré son 30e anniversaire au Théâtre des Abbesses à Paris.

L’ensemble propose également maintenant des programmes allant de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine, tels que L’Écrit du Cri au théâtre Phénix de Valenciennes sur le thème de cris de rue, ou Missa Obscura de Philippe Manoury commandées par le festival Automne en Normandie.

L’ensemble a aussi participé à une conférence sur leur compositeur éponyme, Clément Janequin, avec des concerts à la Bibliothèque Nationale de France à Paris et dans la ville natale de Janequin, à Châtellerault.

Les enregistrements de l’ensemble de musique sacrée comprennent Mass & Motets par Claude Le Jeune, Psaumes de la Réforme pour célébrer le 400e anniversaire de l’Édit de Nantes en 1598, et l’étonnant Masse Et ecce terrae motus par Antoine Brumel, qui a été nommé « disque du mois » par le Gramophone. Leurs plus récents enregistrements de musique profane, Canciones y Ensaladas, Une Fête chez Rabelais, Les plaisirs du palais et Autant en emporte le vent (Claude Lejeune) ont tous remporté de nombreux prix à travers le monde. Ainsi, en 1998, les Canciones y Ensaladas ont obtenu le « Gramophone Award ». L’Écrit du Cri, un programme de pièces inspirées par les cris de rue de la Renaissance à nos jours, et initié par le théâtre Phénix de Valenciennes, a lui été publié en juin 2009. En juin 2013, l’Ensemble Clément Janequin enregistre un programme de Renaissance O de l’Avent pour le label Alpha.