Esteban Landart

Esteban Landart est né à Irún (Espagne). Il a mené des études de piano au Conservatoire Supérieur de San Sebastián (Espagne) et d’orgue au Conservatoire de Bayonne (France) dans la classe de Marie-Bernadette Carrau. Cet apprentissage fut couronné par plusieurs prix et récompenses.

Sur les conseils de Xavier Darasse, il décida en 1991 de présenter le Concours d’entrée au Conservatoire National Supérieur de Musique de Lyon. Là-bas, il poursuit ses études d’orgue avec Jean Boyer, et obtient le Diplôme National d’Etudes Supérieures Musicales dans la discipline « orgue », avec une mention Très Bien à l’Unanimité du Jury en Juin 1994. Puis, il obtient le C.A. d’orgue en juin 1997.

Il a publié des nombreux travaux de recherche et d’analyse comme : Les instruments Cavaillé-Coll au Pays Basque dans la revue française l’Orgue, L’analyse de l’Op. 40 “Variations on a recitative” d’Arnold Schönberg dans la revue Nasarre Revista aragonesa de musicología (août 1996) où il étudie la restauration de l’orgue Cavaillé-Coll d’Irún par Michel Jurine. En 2012, il est co-éditeur littéraire de la revue Musiker, publication dédiée à la mémoire du célèbre facteur d’orgues Aquilino Amezua.

Il mène parallèlement à son activité pédagogique une carrière de concertiste en France, Belgique, Allemagne, États-Unis et Espagne, et se produit dans des festivals de musique d’importance. Son intérêt pour la facture instrumentale l’amène à faire partie des nombreuses commissions pour la restauration ou la construction de nouveaux instruments.

Son répertoire aborde tous les styles et époques, du Codex Faenza aux variations de Schönberg, de Cabezón à Radulescu, sans oublier les grands compositeurs romantiques ou symphoniques. Sa prédilection varie en fonction des instruments.

Il est aujourd’hui professeur d’Orgue au Conservatoire à Rayonnement Régional de Bayonne et au Centre Supérieur de Musique du Pays Basque - Musikene.