Joris Verdin

Joris Verdin est organiste et musicologue. Il est professeur au Conservatoire Royal d’Anvers et à l’université de Louvain. Dans son répertoire, il laisse une place de choix à la résurrection d’oeuvres oubliées sans pour autant délaisser la création de musiques contemporaines. Cet engagement est concrétisé en plusieurs enregistrements, dont une quarantaine de CDs solo et d’éditions musicales. Dans le domaine de la composition de musique d’orgue, Joris Verdin représente la recherche continue de sonorités et de formes nouvelles. Sa dernière oeuvre pour orgue figure parmi les “Nuovi Fiori Musicali 2010”, sélection européenne de musique contemporaine. Comme instrumentiste, une de ses spécialisations est l’exécution historique de la musique pour harmonium. La “Gesellschaft der Musikfreunde in Wien” a demandé Joris Verdin comme conseiller artistique pour la restauration et pour l’inauguration du “piano-orgue” de Franz Liszt. Il fait partie du Centre d’Orgue de Göteborg (GOART).

Master-classes, éditions musicales et articles forment une importante partie de ses activités. Parmi elles, on peut citer l’édition critique des oeuvres pour harmonium de César Franck et un livre de référence sur la technique d’harmonium. Ses articles ont paru dans des revues comme Het Orgel (NL), The Diapason (US), La Tribune de l’Orgue (CH), ROC Bulletin (JP), L’Orgue (F), Orgelkunst (B), ou encore Ars Organi (D).

La ville espagnole de Torre de Juan Abad (Ciudad Real) a nommé Joris Verdin comme organiste honoraire de l’orgue historique, construit par Gaspar de la Redonda en 1763. En 2002, le Festival International de Flandre a choisi Joris Verdin comme “Musicien de l’année”, la première fois en quarante ans d’existence du festival qu’un organiste obtient cette distinction. Depuis 2005, il a été invité régulièrement à l’Eastman School of Music (Rochester, NY). En même temps, Joris Verdin participe au programme “Voix célestes” de la Fondation Royaumont comme organiste-formateur. En mai 2011, il a reçu le "Preis der deutschen Schallplattenkritik". En mars 2012, Joris Verdin obtient un "Diapsaon d’Or" pour son enregistrement de L’harmonicorde de Lefébure-Wely. L’American Record Guide considère Joris Verdin comme "le doyen manifeste des spécialistes de l’harmonium". En septembre 2012, son enregistrement de musique d’orgue d’Adriaen Willaert, en collaboration avec la Capilla Flamenca, a obtenu un “Choc de la Musique”, “Diapason d’Or", “Prix Klara” (Radio Classique Flamande) et “Prix Cecilia”.

Plus d’informations