Thomas Ospital

Né en 1990 à Ayherre au Pays Basque, Thomas Ospital débute ses études musicales au Conservatoire Maurice Ravel de Bayonne. Il y obtient, en 2008, un prix d’orgue avec mention 
très bien à l’unanimité dans la classe d’Esteban Landart.

Depuis 2008, il étudie au Conservatoire National
 Supérieur de Musique de Paris. Il est actuellement dans la classe d’improvisation de Thierry Escaich et Philippe Lefebvre.

Il a déjà obtenu au CNSMDP un prix d’orgue dans la classe de Michel Bouvard et d’Olivier Latry (2013), un prix de Fugue et formes dans la classe de Thierry Escaich et David Leszczynski (2013), un prix de contrepoint dans la classe de Pierre Pincemaille (2011) et un prix d’harmonie dans classe de Fabien Waksman (2010).

En 2012, il fût pendant six mois « young artist in residence » à la Cathédrale Saint-Louis King of France de La Nouvelle Orléans aux Etats-Unis. Cette expérience lui a permis de se produire dans différents récitals, enseigner l’orgue et de l’improvisation.

1er prix au Concours International d’Orgue de Saragosse
 en 2009, prix Duruflé et prix du public au Concours International de Chartres en 2012, Thomas Ospital est organiste titulaire du nouvel orgue Dominique Thomas de l’église Saint-Vincent de Ciboure et de l’église Saint-Étienne d’Issy les Moulineaux.

Il est fréquemment invité à se produire en Europe et s’est déjà 
fait entendre en France, en Espagne, en Allemagne, en Hollande, en Grèce, en Finlande, en Suisse et aux Etats-Unis. Il se produit aussi bien en soliste, en musique de chambre ou avec orchestre. Il s’est fait entendre récemment avec l’Orchestre d’Euskadi sous la direction de Jun Märkl dans la Troisième symphonie pour orgue et orchestre de Camille Saint-Saëns.

L’improvisation tient également une place importante dans son activité. Soucieux de faire perdurer cet art sous toutes ses formes, il s’est déjà produit en récital comme accompagnateur de films muets.