Pierre-Alain Clerc

Né en 1955, Pierre-Alain Clerc est organiste titulaire des églises Saint-Laurent et Saint-Paul à Lausanne. Il enseigne au Conservatoire de Lausanne (CL et HEMU) l’orgue et la basse continue, et au Centre de musique ancienne de la Haute Ecole de Musique (HEM) de Genève le clavecin, la basse continue et la rhétorique musicale.

Depuis 1986, il a eu l’occasion de faire construire, restaurer et relever plusieurs orgues en Suisse romande, toujours par la Manufacture Felsberg (GR). Pendant trente ans, il a présidé les Concerts Saint-Laurent, puis les Goûts réunis, association de concerts de musique ancienne.

Il a été marqué par l’influence de Jesper Christensen, professeur de basse continue à la Schola Cantorum basiliensis, de Jean-Marie Tricoteaux, facteur d’orgues, de Jean-Yves Haymoz, professeur de théorie au CMA de Genève, d’Olivier Bettens pour la prononciation ancienne du français, et par celle de Michel Cassagne, son professeur d’art dramatique pendant quatre ans. A côté de son activité de concertiste, en soliste ou à la basse continue, il travaille régulièrement comme comédien. Il a joué notamment dans des mises en scène de Philippe Mentha, Nelly Borgeaud, Ann Kathrin Graf, Denis Guénoun et Hervé Loichemol.

Cette double activité musicale et théâtrale l’a tout naturellement amené à entreprendre l’étude de la rhétorique musicale, puis de la déclamation classique française, sujets sur lesquels il donne fréquemment spectacles, cours, stages et conférences (École Britten de Périgueux, Académie d’Ambronay, Centre de musique Baroque de Versailles, CNSM de Lyon et Paris, Conservatoire Royal de Bruxelles, Universités de Nantes et Paris-Sorbonne). Il a été chargé de cours de déclamation française dans le département des Lettres de l’Université de Fribourg. Il a participé à plusieurs conférences du Professeur Gabriel Aubert, de la Faculté de Droit de l’Université de Genève, qui ont fait l’objet de trois DVDs.

Il a enregistré quelques CDs, parmi lesquels Autour de J.-S. Bach à l’orgue de Villamont à Lausanne (VDE Gallo), L’âge d’or du cornet à bouquin (Buxtehude, Le Concert brisé, William Dongois, K 617) et, comme déclamateur, avec Olivier Bettens, Agrippa d’Aubigné (Musée international de la Réforme).

Il est l’auteur d’un Discours sur la rhétorique musicale et de plusieurs articles sur la déclamation française, notamment dans le cadre de l’ACRAS (Association pour un Centre de Recherche sur les Arts de la Scène).

Il a joué plusieurs fois le rôle du Diable dans L’Histoire du Soldat de Ramuz et Stravinsky, ce qui est, pour un organiste, une consécration.