Raphaël Pidoux

Raphaël Pidoux mène une brillante carrière avec le Trio Wanderer jouant notamment au Théâtre des Champs-Elysées, au Wigmore Hall de Londres, à l’Herkulessal de Munich, aux Konzerthaus de Vienne et Berlin, au Concertgebouw d’Amsterdam, au Musikverein de Graz, à la Scala de Milan... Invité des festivals tels que Salzbourg, Edimbourg, Montreux, Feldkirch, Schleswig Holstein, la Roque d’Anthéron, Stresa, Osaka, les Folles Journées de Nantes… et jouant sous la direction de : Yehudi Menuhin, Christopher Hogwood, Charles Dutoit et James Conlon, avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio-France, l’Orchestre National d’Île de France, les orchestres de Nice, Pays de Loire, Montpellier, Teneriffe, La Coruna, le Radio Symphonie Orchester de Berlin, le Sinfonia Varsovia, le Grazer Philharmoniker Orchester, le Stockholm Chamber Orchestra, le Gürzenich-Orchester de Cologne…et aussi avec Wolfgang Holzmair, François Leleux, Paul Meyer, Pascal Moraguès, Antoine Tamestit…

Avec Harmonia Mundi, il enregistre les Trios de Chausson, Ravel, Haydn, Chostakovitch, Copland, Saint-Saëns, Mendelssohn, Messiaen, l’intégrale des Trios de Schubert et de Brahms, la Truite de Schubert, le Quintette de Hummel et le Triple Concerto de Beethoven, les Quatuors avec piano de Fauré et Smetana, Liszt, récompensés par le Choc de l’Année du Monde de la Musique, le Diapason d’Or, et les Victoires de la Musique en 1997, 2000 et 2009.

La musique de chambre tient une place importante dans sa carrière, ce qui ne l’empêche pas de jouer seul ou entouré de Christophe Coin, Emmanuel Pahud, Raphaël Oleg, les Quatuors Manfred, Modigliani, Mosaïque, l’Orchestre Les Siècles et François-Xavier Roth… enregistrant au sein de l’Octuor Les Violoncelles Français (Méditations- Label Mirare), avec Emmanuel Strosser (Kodaly et Donhanyi) ou encore l’intégrale des Sonates de Duport (première mondiale) avec le Label IntegralClassic.

Raphaël Pidoux débute le violoncelle avec son père Roland Pidoux. 1er Prix en 1987 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris dans la classe de Phillipe Muller, il se perfectionne à l’Indiana University avec Janos Starker. En tant que chambriste, il étudie auprès de Menahem Pressler et des membres du Quatuor Amadeus. En 1988, il remporte le Concours International ARD de Munich, ainsi que le 3e Prix du Concours International Bach de Leipzig.

Il est actuellement professeur au Conservatoire à Rayonnement Régional de Paris et joue sur un violoncelle de Goffredo Cappa (1680).