Les Sonadori

C’est à l’initiative d’Alain Gervreau que les Sonadori se sont réunis afin de l’accompagner dans la préparation de son Doctorat en Art à la Vreije Universiteit Brussel soutenu par le Koninklijk Conservatorium Bruxelles. Les musiciens ont immédiatement été captivés et enthousiasmés par l’histoire du Consort de Violons à l’aube du 16e siècle en Italie du nord. Les récentes découvertes musicologiques leur permettent d’expérimenter ce que pouvait être le « quotidien » d’un tel ensemble à travers ses fonctions, son répertoire et sa nouveauté sonore.

Les musiciens des Sonadori osent remettre à l’honneur des situations de jeu inhabituelles. Grâce à la présence de Nicolas Sansarlat dans l’ensemble, ils se sont formés à la pratique du contrepoint improvisé afin d’aborder la polyphonique du 16e siècle de l’intérieur de sa structure. Une étroite collaboration avec luthiers et archetiers a abouti à la construction d’instruments inspirés de ceux de la Renaissance.

Désireux de réinsérer la pratique des « Companie di Violini » dans un contexte vivant, les Sonadori présentent, depuis juin 2013, le fruit de leurs recherches. L’enthousiasme témoigné par le public et par le milieu professionnel les a encouragés à diffuser le résultat artistique au plus grand nombre.