Thomas Sondergard

Au début de la saison 2012/2013, le chef d’orchestre danois Thomas Søndergård prendra ses nouvelles fonctions de Chef d’orchestre principal de l’Orchestre National du Pays de Galles de la BBC (BBCNOW), ainsi que celles de Chef d’orchestre invité principal de l’Orchestre National Royal d’Écosse (RSNO). Avant cela, il a été de 2009 à 2012 le Chef d’orchestre principal et Conseiller musical de l’Orchestre de la Radio Norvégienne en 2009. Son triomphal concert d’ouverture à la tête du BBCNOW (avec notamment au programme la Symphonie n°5 de Jean Sibelius) a été salué, tant par le public que la presse britanniques, marquant le début d’une nouvelle ère pour l’orchestre.

Pour cette saison, sont prévus ses débuts avec l’Orchestre Symphonique de Seattle et l’Orchestre Philharmonique du Luxembourg, des œuvres lyriques tant à l’Opéra Royal Danois (La petite renarde rusée) qu’à l’Opéra Royal Suédois (Turandot avec Nina Stemme), une tournée avec l’orchestre philharmonique Junge Deutsche Philharmonie et son retour à la direction de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, l’Orchestre Philharmonique d’Oslo, l’Orchestre de la Radio Norvégienne, au Festival de Tivoli, ainsi que ses engagements avec l’Orchestre National du Pays de Galles de la BBC et l’Orchestre National Royal d’Écosse. Parmi ses projets à venir figurent ses débuts aux BBC Proms avec le BBCNOW et ses débuts symphoniques avec l’Orchestre Symphonique d’Atlanta et l’Orchestre National d’Île de France. Il sera également invité pour de nouvelles collaborations par l’Orchestre Symphonique National Danois, les Orchestres Symphoniques de Houston, Seattle et Stavanger, les Orchestres Philharmoniques d’Oslo et de Rotterdam, ainsi que les orchestres du Festival d’Aspen et du National Arts Centre d’Ottawa.

Parmi les événements marquants de ses dernières saisons, se détachent ses débuts avec l’Orchestre Philharmonique de Bruxelles, le Houston Symphony (orchestre symphonique américain basé à Houston), l’Orchestre Symphonique de la BBC, l’Orchestre Philharmonique d’Oslo et l’Orchestre Symphonique de Trondheim, ainsi que des retours à la direction de l’Orchestre Philharmonique de Rotterdam, le BBCNOW, l’Orchestre du Festival d’Aspen, l’Orchestre National Royal d’Écosse (à l’occasion par exemple du Festival Saint-Magnus), l’Orchestre Symphonique National Danois, l’Orchestre du National Arts Centre d’Ottawa et l’Orchestre de la Radio Suédoise et l’Orchestre Philharmonique Royal de Stockholm pour un projet contemporain spécial. Sa prestation la plus récente à la tête de l’Orchestre Symphonique de la Radio Suédoise (la Symphonie n°5 de Carl Nielsen) lui a valu de nombreux éloges et d’être considéré comme « l’égal des grands pionniers de l’interprétation de Nielsen… Il est difficile d’imaginer une plus belle interprétation de cette remarquable symphonie » dans le quotidien suédois Dagens Nyheter.

Il a également, en tant que chef invité, partagé l’affiche avec les Orchestres Philharmoniques de Copenhague et Monte Carlo, le Deutsche Kammerphilharmonie (Orchestre de chambre basé à Brême), l’Orchestre de la Radio Finlandaise, le Northern Sinfonia et des orchestres symphoniques comme ceux de Bamberg, Birmingham, Helsingborg ou Malmö, l’Orchestre Symphonique National Danois, le Rundfunksinfonieorchester Saarbrücken (orchestre radio-symphonique de Sarrebruck), l’Orchestre Métropolitain du Grand Montréal, les Orchestres de Stavanger et de la Radio Suédoise. En tant que Chef d’orchestre principal de l’Orchestre de la Radio Norvégienne, ses réalisations les plus importantes comprennent des projets d’enregistrements comme, par exemple, la Première Mondiale du Concerto N°2 pour Piano de Ruder avec Vassily Primakov (pour Bridge Records) et une participation au Festival "Top of the World" de Harstad, ainsi qu’une représentation de la Symphonie n°1 de Gustav Mahler sur la scène principale de l’Opéra d’Oslo. Alors qu’il a démarré sa carrière musicale en tant que membre de l’Orchestre Royal Danois, il a à ce jour eu sous sa baguette l’intégralité des orchestres et ensembles danois.

Il a été qualifié de « sensation » lors de ses débuts avec l’Opéra Royal Danois en 2005 pour sa direction de l’opéra de Ruder Le Procès Kafka : « Il est l’une des meilleures choses qui soient arrivées à l’art lyrique depuis de nombreuses années ». Il a dirigé des productions pour l’Opéra Royal Danois à Copenhague mais également en tournée dans tout le Danemark parmi lesquelles Le Barbier de Séville, Les Noces de Figaro et La bohème, ainsi que Le Sacre du Printemps et Pulcinella pour le Ballet Royal Danois. En 2008, il a fait, avec Tosca, des débuts des plus réussis au Stuttgart Staatsoper (opéra d’état de Stuttgart), où il est ensuite revenu en 2010 pour Luisa Miller. En 2011, sa première apparition à l’Opéra Royal Suédois avec Tosca lui a permis d’être immédiatement réinvité pour la saison 2012/2013.

Admiré pour ses interprétations des œuvres du répertoire contemporain scandinave, sa discographie comprend de nombreuses œuvres symphoniques. Son enregistrement pour EMI des Concertos pour Violon n° 1 respectivement de Sibelius et Prokofiev, avec la violoniste Vilde Frang et l’orchestre de la WDR de Cologne, est sorti en 2010 et a reçu d’excellentes critiques. Son disque le plus récent, Deuxième Concerto pour Piano de Ruder, sous le label Bridge Records, a été salué par la critique et nommé pour un Gramophone Award 2011 dans la catégorie musique contemporaine. Le prestigieux Foundation Prize de la Reine Ingrid pour services rendus à la Musique au Danemark lui a été remis la même année.