À l’ère des robots et des micros, du numérique et des algorithmes, que deviennent les orgues et les organistes ? Quels instruments faut-il construire, pour jouer quelle musique ?
Au XIXe siècle, les progrès techniques ont métamorphosé l’orgue à tuyaux. Au XXe siècle, l’orgue a vu naître un cousin, le synthétiseur. Au XXIe siècle, les nouveaux instruments se cherchent encore entre reconstitution historique et innovation technologique.
Professionnels et amateurs sont invités à une journée de réflexion sur le futur de l’orgue, avec des intervenants organistes ou facteurs d’orgues venus de France ou Allemagne.

En partenariat avec le Conservatoire à Rayonnement Régional de Toulouse

Manifestation gratuite