Bernard Lubat

Avant-gardiste attardé, anartistisanalyste, insituactioniste, acharniste, amusicien jazzconcubin, poïéliticien et patati-pataphysicien, complositeur, désarangeur, ininterprète, menteur en scène, scatrap’conteur, psychomédien, gestualiste et philos’autres… Bernard Lubat a fait plusieurs métiers (musicien, musichien, sampleur de charme, cascadeur de compagnie, lanceur de géants), a fait mille métiers mais plutôt en musique. Chercheur poético-scientifique de haut rang, à table il fredonne et tambourine, trousse un chabada pour fourchette et couteau, c’est en réalité quand il parle qu’il joue. Programme, en Lubat dans le texte : « C’est par où ? C’est par l’art !» Il n’est pas impossible qu’un jour on mesure l’ampleur réelle de l’artiste. Rien n’est moins sûr. De son vivant, il est bien trop vivant pour qu’on s’en aperçoive. […] Lubat a une histoire où la chronologie s’étouffe : il est là, à tout moment, entier. Lubat pratique la folie raisonnée.

©Tous droits réservés