2011 Festival

Edito : Histoire(s) d’orgues

PNG - 45.4 kb
© Thomas Guillin

16e Festival international Toulouse les Orgues
Histoire(s) d’orgues
Cette année, le festival raconte l’orgue en histoires. Des histoires d’hommes et d’instruments, d’hier et de demain, des histoires de voyages et de rencontres, de projets et de souvenirs. Histoires en musiques, évidemment !

Toulouse et trois villes d’Europe* ont décidé de mettre en commun idées, artistes et moyens pour placer l’orgue au coeur de spectacles ambitieux, innovants, différents. L’instrument-machine qu’est l’orgue va mettre ses immenses ressources au service des projets artistiques les plus créatifs. Ce projet européen, baptisé Connecting Arts, permettra ensuite de faire voyager les création des différentes villes.

Cette année, Toulouse les Orgues lance la création "Suspend’s". Lance...au sens propre ! La création chorégraphique de la compagnie In-SENS0, dansée à 7 mètres du sol sur le mur du musée Saint-Raymond, est une soirée pour tous, à ne pas manquer. Les danseuses évolueront sur une double improvisation : improvisation musicale sur l’orgue de Saint-Sernin sonorisé, et improvisation picturale avec un mixage en direct de vidéo et de peinture.

Ce projet européen permettra également de partager avec d’autres pays l’hommage émouvant qui sera rendu au compositeur Jehan Alain, né en 1911. Malgré sa mort prématurée sur le front, à 29 ans, Jehan Alain laisse une oeuvre exceptionnelle et les souvenirs d’une vie intense. Ses pièces pour orgue, mais aussi ses lettres, poèmes et dessins ont servi à Brigitte Fossey et Michel Bouvard de matériau pour l’élaboration d’un spectacle musical, mis en scène par Brigitte Fossey elle-même.

La commémoration du centenaire de la naissance de Jehan Alain, à qui tout un week-end est dédié, donnera aussi l’occasion d’entendre de nombreuses oeuvres du compositeur dont une transcription rare pour orchestre de ses "Trois Danses", interprétée par l’Orchestre National du Capitole et son chef TUgan Sokhiev.

De très grands organistes seront au rendez-vous pour fêter une autre histoire, le bicentenaire de la naissance d’Aristide Cavaillé-Coll et la révolution qu’il opéra dans la conception des orgues. Parti de Toulouse avec une recommandation de Rossini, il "monta" à Paris créer des orgues qui sonnaient comme des grands orchestres symphoniques, et qui se répandirent ensuite dans toute l’Europe.
Toulouse doit à Cavaillé-Coll l’orgue de l’église du Gesu et bien sûr l’un de ses plus beaux instruments, le grand orgue de la Basilique Saint-Sernin.
Louis Robilliard, David Briggs, Olivier Vernet donneront des concerts exceptionnels sur cet instrument apprécié des organistes du monde entier.

Près de 150 artistes viendront ainsi raconter des histoires d’hommes, de musique et d’avenir. Tous ensemble, ils mettront en lumière pour le public ce patrimoine d’orgues particulièrement précieux qui fait la réputation internationale de Toulouse et de la région Midi-Pyrénées.

*le festival européen "Connecting Arts" regroupe les villes d’Utrecht (Pays Bas), Copenhague (Danemark), Malmö (Suède) et Toulouse.

Michel Bouvard,
directeur artistique du Festival international Toulouse les Orgues


Discover 2011 program
Découvrez le 16e Festival en images