Axelle Verner

Danseuse, dessinatrice et grande curieuse, c’est par ses différents arts qu’Axelle Verner nourrit sa pratique du chant. Après des études en horaires aménagés au Conservatoire de Lyon, elle entre au Chœur d’Adulte de la Maîtrise de Notre Dame de Paris où elle étudiera plus particulièrement les musiques anciennes. Après deux années à se spécialiser en musiques médiévales pour découvrir autrement les secrets du souffle et de la belle ligne vocale, elle entre au Conservatoire Supérieur de Musique et de Danse de Lyon dans la classe de chant musiques anciennes où elle suivra notamment l’enseignement d’Isabelle Germain et de Robert Expert. Axelle Verner sera également guidée dans le perfectionnement de sa voix par Claire Lefilliâtre, ainsi que Jean-Christophe Henry comme coach vocal.
Elle se produit régulièrement en tant que soliste avec plusieurs ensembles : Alkymia dirigé par Mariana Delgadillo Espinoza, la Capella Sanctae Crucis dirigé par Tiago Simas Freire, Athénaïs dirigé par Laurence Pottier, La Chapelle Harmonique dirigé par Valentin Tournet, Vox Cantoris dirigé par Jean-Christophe Candau, Zefiro Torna dirigé par Jurgen de Bruyn, La Tempête dirigé par Simon Pierre Bestion, etc. Elle explore actuellement le répertoire de H. Kapsberger en résidence à l’Académie Bach dirigée par Jean Paul Combet (Arques la Bataille) avec l’ensemble Les Kapsber’girls créé en 2015 au CNSMDL en mélangeant différentes techniques vocales : classiques et traditionnelles.
Avec le Concerto Soave, elle chante le rôle de Nunzia dans "La libération de Ruggiero", un opéra de Francesca Caccini. Avec le CNSMD de Lyon, elle a été soliste dans plusieurs projets : Ottavia dans le "Couronnement de Poppée" (Monteverdi) et Didon dans l’opéra "Didon et Enée" (Purcell) et a chanté sous la direction de chef de renoms tel que Jean-Marc Aymes, Michael Radulescu, Sébastien Daucé, Raphaël Pichon et a participé à de nombreuses master classes avec Françoise Masset, Benjamin Lazar, Gerd Turk, Luc Coadou.
Elle s’est également passionnée sur les questions de la restitution des prononciations anciennes et a travaillé lors de son master sur la période de la Renaissance française.
Axelle Verner a également participé à l’enregistrement de plusieurs disques en tant que soliste et en petits ensembles.

©Olivier Féraud