Freddy Eichelberger

Après une solide formation d’organiste et de claveciniste, Freddy Eichelberger se consacre avant tout depuis des années à la musique de chambre sur instruments anciens et au théâtre musical. Son goût croissant pour l’improvisation l’a amené à jouer avec des musiciens de toutes origines, ainsi qu’à l’enseignement ponctuel au festival d’improvisation de Lausanne et dans divers conservatoires ou académies d’été.
Séduit depuis des années par la ville de Marseille, il a fini par s’y installer. Il veille néanmoins sur l’intégrale des cantates de Bach en concert au temple du Foyer de l’Âme à Paris (fin prévue en Juin 2023).

©Patrick Charbon