Guy Bovet

Guy BOVET, né en 1942, citoyen suisse et italien, au piano dès sa 5e année, grâce à sa tante Jeanne Bovet, puis à l’orgue depuis sa 12e grâce à une autre tante Marie Dufour, élève d’André Marchal (qui n’était pas son oncle). Puis guidé tant bien que mal par Pierre Segond à Genève et Marie-Claire Alain, qui ont beaucoup souffert.
À l’époque où les écoles ne nous apprenaient pas tout, il a cherché et trouvé lui-même un champ d’investigation : la musique hispanique. Recherches en Espagne, en Amérique latine, aux Philippines ; diverses éditions parmi lesquelles son magnum opus, la Facultad Organica de Correa de Arauxo.
Professeur à l’académie de Bâle, dans plusieurs universités américaines et à celle de Salamanque, il possède deux doctorats h.c. (Universités de Varsovie et de Neuchâtel), des distinctions japonaises, américaines, philippines et européennes pour ses activités pédagogiques. Il apprend le métier de compositeur sur le tas, surtout au théâtre, puis au cinéma.
Il a échappé à deux atterrissages manqués, deux pannes de réacteurs, deux révolutions, deux tremblements de terre, un cyclone, un déraillement de train, il est toujours de ce monde, avec le plus grand plaisir.

www.guybovet.org

©Tous droits réservés.