Aveyron

Présentation

Grand Orgue de l’ancienne cathédrale Saint-Sauveur et Saint-Pierre (Vabres-l’Abbaye)

Jean-Baptiste Micot Père et Fils (1761)

3 claviers et 32 registres

Il fut construit en 1761 par Jean-Baptiste Micot Père et Fils, tel qu’il est inscrit de la main-même de son auteur à l’intérieur de l’instrument, en l’endroit nommé "secret".

Ces facteurs, d’origine parisienne, étaient résidents à Toulouse. Ils ont construit dans le Sud de la France de nombreux instruments de grande qualité, certains très importants, mais la plupart disparus partiellement ou en totalité (Orgues de Bordeaux, de Toulouse). Il en subside toutefois quelques-uns : ceux de Saint-Pons, Saint-Chinian (Hérault). Ils sont avec l’Orgues de Vabres les seuls instruments suffisamment bien conservés pour prétendre au titre de Monuments Historiques. Ce magnifique instrument de Vabres-l’Abbaye a été classé Monument Historique dès 1948, il se compose de 31 jeux et 2009 tuyaux.

La disposition des jeux, classique au XVIIIe siècle, est aujourd’hui intégralement conservée, et tous les tuyaux de Micot ont retrouvé leur place d’origine. L’orgue avait subi quelques modifications au XIXe siècle par la facteur Clavel d’Albi en 1835 et par Théodore Puget de Toulouse en 1860. Les altérations produites par ce dernier facteur consistaient principalement en une mise au ton moderne par pavillonnage des tuyaux, et une mise au goût romantique par modification de quelques jeux (salicional, hautbois...). Le facteur Koenig a remis en 1977 l’orgue dans son état d’origine, travail commandé par l’Etat et la Mairie, et fait sous contrôle des Monuments Historiques.

L’instrument que l’on entend aujourd’hui est caractéristique du goût de la seconde moitié du XVIIIe siècle en France. Rien n’est heurté, tout est doux, ample, harmonieux ; ces qualités font de l’Orgue de Vabres l’un des plus représentatifs de l’Art du XVIIIe siècle dans le Sud de la France.

Texte de J.-P. Decavele

Composition

Grand Orgue de l’ancienne cathédrale Saint-Sauveur et Saint-Pierre (Vabres-l’Abbaye)

3 claviers et 32 registres

Positif
50 notes de Ut à Ré5 sans Ut#1


Basse Flûte 4’
Dessous Montre 8’
Bourdon 8’
Montre 4’
Doublette 2’
Nasard 2’ 2/3
Tierce 1’ 3/5
Fourniture III rangs
Cymbale II rangs
Cromorne 8’

Grand Orgue
50 notes de Ut à Ré5 sans Ut#1


Bourdon 16’
Montre 8’
Bourdon 3’
Prestant 4’
Doublette 2’
Grosse Tierce 3’ 1/5
Nasard 2’ 2/3
Quarte 2’
Tierce 1’ 3/5
Fourniture IV rangs
Cymbale III rangs
Trompette 8’
Clairon 4’
Cornet V rangs
Voix humaine

Récit
34 notes (2° fa)


Flûte
Cornet II rangs
Trompette 8’

Pédalier à la française
24 notes de Ut1 à Ut3 sans Ut#1


Flûte 8’
Flûte 4’
Trompette 8’
Clairon 4’

Pédales de combinaisons

Tremblant doux
Tremblant fort
Accouplement Pos. / G.O. par tiroir
Tirasse au G.O.