Hautes-Pyrénées

Présentation

Grand orgue de l’église Saint-André (Luz-Saint-Sauveur)

Yves Koenig (2011)

 2 claviers et 14 registres 

L’orgue de l’église Saint-André de Luz-Saint-Sauveur dite « église des Templiers » a été construit par le facteur alsacien Yves Koenig. Monté en une semaine au cours du mois de mai 2011, harmonisé au mois de juin, il a été inauguré par Willem Jansen et Gilbert Vergé-Borderolle le 18 septembre de cette même année.
Le projet, financé en partie par la paroisse, a été mené à bien par la municipalité qui a assuré la maîtrise d’œuvre, assistée par Monsieur Robert Chauvin, maître d’œuvre et par Gilbert Vergé-Borderolle, organiste, tous deux étant en outre membres du G.E.O.
L’orgue est de type allemand du Nord. Il possède deux claviers manuels dont les tuyaux sont disposés sur deux sommiers à gravures alternées et un clavier de pédale dont les tuyaux sont contenus dans le soubassement. Les deux claviers de 56 notes et le pédalier de 30 notes permettent d’interpréter la quasi-totalité du répertoire baroque allemand. La musique italienne et espagnole sonne particulièrement bien. L’étendue des claviers manuels autorise en outre l’interprétation de pièces plus tardives.

Composition

Grand orgue de l’église Saint-André (Luz-Saint-Sauveur)

 2 claviers et 14 registres 

Grand Orgue

Principal 8
Octave 4
Rohrflöte 4
Bordun 8
Mixtur IV
Trompette 8

Positif

Rohrgedackt 8
Spitzflöte 4
Octave 2
Sifflöt 1
Sesquialtera II

Pédalier

Subbass 16
Octav-Bass 8
Posaune 16

Pédales de combinaisons

Tremulant
Tirasse I &II
Accouplement