Tarn

Présentation

Grand Orgue du Grand Temple (Castres)

Alain Faye (1998)

 2 claviers et 17 registres

L’orgue, à dominante germanique très clairement souhaitée par l’association des amis de l’orgue, a été commandé à Alain Faye en 1995 par la Ville de Castres, en remplacement d’un petit orgue délabré d’origine inconnue, comportant 7 jeux répartis sur un clavier et pédale, restauré et pneumatisé par Jean-Baptiste Puget en 1904 :

Manuel (54 notes) : Bourdon 16’ (ut2), Bourdon 8’, Salicional 8’, Voix céleste 8’ (ut2), Prestant 4’, Doublette 2’, Trompette 8’ (en basse & dessus)
Pédale (30 notes) : en tirasse


Pour réaliser cet orgue, Alain Faye a effectué un voyage en Allemagne du Nord, où il rencontra Harald Vogel qui lui a fait visiter plusieurs instruments parmi les plus marquants d’Allemagne du Nord (essentiellement en Frise Orientale). L’orgue du Grand Temple ne s’inspire pas d’un orgue précis : c’est un résumé, idéalisé et certainement très personnel, de ce qui a le plus touché Alain Faye dans ces instruments. Le buffet n’est pas le pastiche de celui d’un instrument nordique, mais une libre création, inspirée par le mobilier en noyer existant dans le Temple de Castres, et qui en reprend les lignes.

L’orgue a été inauguré par Jan-Willem Jansen en juin 1998

Texte de Jean-Claude Guidarini

Composition

Grand Orgue du Grand Temple (Castres)

 2 claviers et 17 registres

Rückpositiv
56 notes


Gedackt 8’
Prinzipal 4’
Blockflöte 2’
Sesquialter II
Scharf III
Dulzian 8’

Hauptwerk
56 notes


Prinzipal 8’
Rohrflöte 8’
Oktav 4’
Quint 3’
Oktav 2’
Mixtur IV
Trompete 8’

Pedal
30 notes


Subbass 16’
Oktavbass 8’
Choralbass 4’
Posaune 16’

Accessoires

Hauptwerk/Pedal
Rückpositiv/Hauptwerk
Tremulant

A3 = 440 Hz
Tempérament Van Biezen

Mécanique suspendue
Console en fenêtre