Toulouse

Historique

Orgue de chœur de l’église Saint-Pierre des Chartreux (Toulouse)

Eugène Puget (1877)

2 claviers et 11 registres

En 1877, l’Abbé Tournamille, recteur de la chapelle du Cercle Catholique d’Ouvriers de Saint-Cyprien à Toulouse, 35 allée de Garonne (aujourd’hui Allées Charles de Fitte) commande, sur ses propres deniers, un orgue à Eugène Puget à l’attention de la Société Chorale qu’il dirigeait. L’orgue est inauguré par Joseph Leybach, organiste de la métropole, le 27 décembre 1877.

En 1902, le chanoine Tournamille est nommé curé de Saint-Pierre des Chartreux et y fait transporter son orgue par Jean-Baptiste Puget (archives Puget).

Entièrement en boite expressive, c’est l’un des orgues de chœur les plus attachants de la ville avec celui de la basilique Notre-Dame la Daurade (Eugène Puget, 1881).

Texte de Jean-Claude Guidarini

Composition

Orgue de chœur de l’église Saint-Pierre des Chartreux (Toulouse)

2 claviers et 11 registres

Grand Orgue
54 notes


Bourdon 16’
Flûte à pavillon 8’
Kéraulophone 8’
Flûte octaviante 4’
Trompette 8’

Récit
54 notes


Bourdon harmonique 8’
Viole de gambe 8’
Voix céleste 8’
Dulciana 4’
Hautbois-Basson 8’

Pédalier
25 notes


Contre-Basse 16’
(fait parler le Bourdon 16’ du G.O. et un rang de 8’ en façade)

Pédales de combinaisons

Tirasse G.O.
Tirasse Réc.
Anches GO.
Anches Réc.
Réc. / G.O.
Trémolo Récit

Expression
Console retournée
Traction mécanique
Les deux claviers sont dans une unique boite expressive