Toulouse

Présentation

Grand Orgue de l’Institut Catholique - Chapelle Sainte-Claire (Toulouse)

Gérard Bancells (1994)

2 claviers et 27 registres

Cet instrument a été entièrement imaginé, conçu, réalisé et harmonisé par le facteur d’orgues Gérard Bancells. Né à Toulouse en 1968, il a construit l’instrument entre 1991 et 1994. L’orgue compte 27 jeux répartis sur 2 claviers et un pédalier.

Le buffet, résolument contemporain, symbolise un grand épi de blé s’élevant sur la gauche et contre lequel s’ouvre une corolle évoquant la coupe avec les tuyaux de bois émergeant du grand triangle central.
La composition de l’instrument avec boite expressive au second clavier a été pensée pour jouer un répertoire le plus vaste possible.

L’orgue sert à l’enseignement dispensé par la classe d’orgue de l’Institut de Musique Sacrée ainsi qu’aux célébrations liturgiques de l’Institut Catholique. Un concert y est donné mensuellement et l’orgue est régulièrement utilisé lors des grandes manifestations organistiques toulousaines.
À l’occasion de la construction de cet orgue, le maître verrier Henri Guérin a placé de nouveaux vitraux dans les larges baies de la chapelle.

JPEG - 37.1 ko
© Patrick Galibert

Historique

Grand Orgue de l’Institut Catholique - Chapelle Sainte-Claire (Toulouse)

Gérard Bancells (1994)

2 claviers et 27 registres

La composition de l’instrument avec boite expressive au second clavier a été pensée pour jouer un répertoire le plus vaste possible. La richesse en jeux de fonds, la coupure de plusieurs jeux du Grand Orgue en basses et dessus au Do#3, ses deux plein-jeux, l’un sans reprise à l’instar des progressions de Cavaillé-Coll, l’autre d’esprit classique selon les modèles de Gottfried Silbermann, les jeux d’anches au timbre riche en fondamental du Grand Orgue, ceux d’inspiration française du Récit, la Sesquialtera sans reprise et la Voce Umana battant sur le Diapason 8’ de ce même clavier, l’harmonisation conférant aux deux claviers une égale intensité, toute en finesse et raffinement : tout concourt dans cet orgue à une grande polyvalence. Gérard Bancells signe là un instrument fort attachant, d’autant plus remarquable qu’il s’agit de son opus 1 !

L’orgue a été inauguré du 12 au 25 octobre 1994 par Bernard Foccroulle, Didier Rousseau, Michel & Yasuko Bouvard, François Espinasse, l’Ensemble baroque de Montauban dirigé par Jean-Marc Andrieu, Xavier Bisaro et l’Ensemble vocal de l’Institut Catholique et les Sacqueboutiers avec Jan-Willem Jansen.

JPEG - 30.6 ko
© Patrick Galibert

Composition

Grand Orgue de l’Institut Catholique - Chapelle Sainte-Claire (Toulouse)

2 claviers et 27 registres

Grand Orgue
56 notes

Montre * 8’
Salicional 8’
Bourdon 8’
Prestant 4’
Flûte * 4’
Nazard * 2’ 2/3
Doublette 2’
Plein-jeu * II-V
Cymbale III
Cornet (Do#3) V
Trompette * 8’
Dulzian 8’


Récit expressif
56 notes

Diapason 8’
Bourdon harmonique 8’
Voce umana 8’
Montre 4’
Flûte 4’
Quarte 2’
Sesquialtera II
Basson-Hautbois 8’
Voix humaine 8’
Tremblant

Pédalier
30 notes

Soubasse 16’
Flûte 8’
Octave 4’
Basson 16’
Trompette 8’
Clairon 4’

Pédales de combinaisons

Tirasse G.O., Réc., Réc. 4’
Expression Réc.
Réc. / G.O.
Réc. / G.O. 16’

Annulation anti-secousses
Console en fenêtre
Mécanique à balanciers